Message de l’ombudsman – Le 24 juillet 2015

L’ombudsman met l’accent les Réserves

 

Le bureau de l’ombudsman sert à informer, à aiguiller et à renseigner directement la collectivité militaire. Notre mission consiste à examiner les plaintes des groupes concernés et à faire enquête lorsque ceux‑ci estiment avoir reçu un traitement inadéquat ou injuste de la part du ministère de la Défense nationale ou des Forces armées canadiennes.
 

Les réservistes, en service ou à la retraite, ainsi que leurs familles immédiates, représentent une partie importante des intéressés. Récemment, nous avons axé nos activités sur la prise de contact avec les réservistes dans le but de leur parler du bureau et de notre rôle, pour leur permettre d’avoir plus facilement accès à nos services, et pour nous aider à mieux comprendre les difficultés et les enjeux auxquels sont confrontés les réservistes et leurs familles. Nous allons persévérer dans cette voie pendant les années à venir.
 

Un examen de deux enjeux importants a aussi permis d’orienter certaines enquêtes systémiques sur les questions liées à la Réserve :
 

  • Les traumatismes liés au stress opérationnel et la Force de réserve;
     
  • L’indemnisation pour les réservistes malades ou blessés.
     

Au cours des prochains mois, nous publierons une série de produits éducatifs à l’intention des membres de la Première réserve, ainsi que les conclusions et les recommandations faisant suite aux enquêtes systémiques susmentionnées. Je vous invite à consulter notre site Web et notre compte Twitter pour en apprendre davantage sur les points suivants :
 

  • Un volet éducatif sur les membres de la Première réserve (été 2015);
     
  • Une étude effectuée par notre bureau en partenariat avec l’organisation du Directeur – Services de santé des Réserves sur la possibilité d’évaluer de façon périodique la santé de tous les membres de la Première réserve (été 2015);
     
  • Un volet éducatif sur les droits à une indemnisation pour les réservistes blessés ou malades (été 2015);
     
  • Un volet éducatif sur l’admissibilité à des soins de santé pour les réservistes (été 2015);
     
  • Les conclusions et les recommandations sur le système d’indemnisation pour les réservistes blessés ou malades (automne 2015);
     
  • Les conclusions et les recommandations de l’enquête sur le suivi, le soutien et les soins donnés aux réservistes ayant subi des traumatismes liés au stress opérationnel (hiver 2015).
      

J’invite les réservistes et les membres de leurs familles à communiquer avec le bureau de l’ombudsman s’ils ont des questions ou des préoccupations sur les mécanismes ayant une incidence sur les indemnités ou les soins reçus, ou sur tout autre sujet lié au ministère de la Défense nationale ou aux Forces armées canadiennes. Nous sommes disposés à vous prêter main‑forte.
 

Gary Walbourne
Ombudsman

Date de modification :