ARCHIVÉE - Réponse du ministre quant à la demande de l'Ombudsman d'accélérer du rapport sur le processus de règlement des griefs

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 26 juillet 2010

Monsieur Pierre Daigle
Ombudsman du ministère de la
Défense nationale et des Forces canadiennes
100, rue Metcalfe, 12e étage
Ottawa (Ontario) K1P 5M1

 

Monsieur l’Ombudsman,

Je vous remercie de votre envoi du 28 mai 2010 dans lequel vous demandez au ministère de la Défense nationale et aux Forces canadiennes d’accélérer leur étude de votre rapport intitulé Le processus de règlement des griefs des Forces canadiennes : redresser la situation pour ceux et celles qui servent. Je prends bonne note de vos préoccupations.

Comme je l’ai indiqué dans ma lettre du 15 avril 2010 à ce sujet, votre rapport soulève des questions importantes. Malheureusement, à ce stade-ci, il est trop tôt pour vous fournir des commentaires précis sur celui-ci. Cependant, je demeure déterminé à vous faire parvenir une réponse détaillée dès que possible.

Je suis très reconnaissant du travail que vous et votre équipe accomplissez pour les membres des Forces canadiennes.

Veuillez agréer, Monsieur l’Ombudsman, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Peter MacKay

c. c.

Monsieur Robert Fonberg
Sous-ministre de la Défense nationale

Général Walter J. Natynczyk, C.M.M., C.S.M., C.D.
Chef d’état-major de la Défense

Vice-amiral J.A. Denis Rouleau, C.M.M., M.S.M., C.D.
Vice-chef d’état-major de la Défense

Date de modification :