L’Ombudsman demande un deuxième suivi des recommandations du rapport sur Cold Lake

Le 15 février 2016

 

Général J.H. Vance, CMM, CSM, CD
Chef d’état-major de la Défense
Ministère de la Défense nationale
Quartier général de la Défense nationale
Édifice Major-général George R. Pearkes
13e étage, tour sud
101, promenade du Colonel-By
Ottawa (Ontario) K1A OK2

 

Général Vance,

En juillet 2013, mon prédécesseur a publié un rapport intitulé Un examen de la Base des Forces canadiennes Cold Lake (4e Escadre). Ce rapport soulevait différentes préoccupations au sujet des conditions de vie des militaires à Cold Lake, notamment le coût de la vie, l’état des logements, le gel de l’indemnité de vie chère et les difficultés d’accès aux soins médicaux spécialisés. Neuf recommandations ont été formulées pour améliorer les conditions de vie et le bien-être des personnes vivant à cet endroit.

Dans sa réponse au rapport provisoire, en juin 2013, votre prédécesseur, le général Lawson mentionnait que plusieurs des problèmes soulevés faisaient l’objet de discussions et nécessitaient un examen plus approfondi. Il indiquait en outre qu’une évaluation complète du plan élaboré pour donner suite aux neuf recommandations serait faite incessamment. Le 4 novembre 2014, j’ai demandé qu’on me dise si un plan d’action officiel avait été établi et qu’on fasse le point sur les recommandations du rapport (voir pièce jointe).

Comme les problèmes en question sont toujours d’actualité, je demande une nouvelle fois qu’on m’informe de l’avancement de la mise en œuvre des recommandations du rapport.

Cordialement,

 

Gary Walbourne
Ombudsman

Pièce jointe

Date de modification :