ARCHIVÉE - Le chef d'état-major de la Défense s'engage à poursuivre les efforts dans le but de régler les problèmes relatifs aux langues officielles

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 16 octobre 2008

Madame Mary McFadyen
Ombudsman de la Défense nationale et
des Forces canadiennes par intérim
100, rue Metcalfe, 12e étage
Ottawa ON K1P 5M1
 

Chère Madame McFadyen,

Je vous remercie de votre lettre du 2 août 2008 m’annonçant que certaines observations et recommandations initiales qui avaient été faites relativement aux langues officielles à la base des Forces canadiennes de Borden demeurent non exécutées.

Vous mentionnez dans votre lettre que vous avez porté ces préoccupations devant le Commissaire aux langues officielles. Soyez assurée que nous poursuivons nos efforts pour améliorer ces domaines de préoccupation et que nous collaborerons selon le besoin avec le Commissariat aux langues officielles relativement à toute vérification des établissement de formation des Forces canadiennes de façon à faire en sorte que l’on se conforme à la Loi sur les langues officielles.

Je vous prie, Madame, d’agréer ma haute considération,

Le Général W.J. Natynczyk
 

c.c.
Vice-chef d’état-major de la Défense
Chef du personnel militaire

Date de modification :