L'Ombudsman

Gregory Lick

Ombudsman Gregory A. Lick

Le 1er novembre 2018, Gregory Lick est entré en poste comme ombudsman du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes.

Greg apporte à l’organisation une longue expérience acquise durant sa carrière à la Garde côtière canadienne (GCC), étalée sur trois décennies, ainsi que dans la Réserve navale dont il a été membre durant plus de 17 ans, atteignant le grade de maître de 2e classe. Greg a souvent travaillé en étroite collaboration avec le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes, lors d’opérations conjointes entre la GCC et les FAC et pour le développement de politiques et l’acquisition de navires.

Avant d’entrer en poste comme ombudsman, Greg agissait comme directeur général des Opérations de la GCC. Nommé en septembre 2014, il a mené plusieurs initiatives visant à améliorer les opérations de la Garde côtière, comme le Concept des opérations dans l’Arctique conjoint de la GCC et de la Marine royale canadienne (MRC), la mise en œuvre des investissements du Plan de protection des océans du Canada, le regroupement des centres des Services des communications et de trafic maritimes. Greg a aussi dirigé les mesures nationales d’intervention lors d’accident tels que la perte tragique d’un hélicoptère de la GCC dans l’Arctique, en 2013, et le retrait des hydrocarbures du Manolis L.

La carrière maritime de Greg débute avec la Réserve navale en 1981. Il y consacre ses efforts à l’amélioration de l’instruction, en plus du temps passé en mer, à l’École navale des Forces canadiennes (Pacifique) et comme plongeur de bord.

Il se joint à la GCC en 1985, d’abord comme élève-officier mécanicien au Collège de la Garde côtière canadienne puis, après l’obtention de son diplôme, à bord de plusieurs brise-glaces, baliseurs et embarcations de recherche et sauvetage, en tant qu’officier mécanicien.

En 1997, la carrière de Greg se poursuit à terre lorsqu’il est nommé à des postes de gestion de la flotte. Il assume notamment des fonctions de direction aux services de formation technique, des finances, de la planification opérationnelle et du soutien des opérations de la flotte. En 2009, il retourne activités techniques lorsqu’il est nommé  directeur du portefeuille des navires hauturiers de sciences halieutiques. Le leadership de Greg s’avère crucial pour la mise au point de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale et l’élaboration du Plan de renouvellement de la flotte de la GCC, un plan qui s’étale sur 30 ans.

Dans la foulée de l’attribution de 5,2 milliards de dollars annoncée dans le budget de 2012 pour le renouvellement de la flotte de la Garde côtière, Greg est nommé directeur général par intérim des Grands projets de l’État dans le Secteur de l’approvisionnement des navires de la GCC. En 2012, il accepte le poste de directeur du portefeuille des navires de patrouille semi-hauturiers et des navires polyvalents à moyen rayon d’action.

En 2013, il retourne aux Opérations en qualité de directeur du Soutien opérationnel chargé de l’ensemble des activités de soutien à l’échelle du pays, qui comprennent notamment le déglaçage, la recherche et sauvetage, les aides à la navigation, les services de communication et de trafic maritimes, les voies navigables et la sûreté maritime. Greg pilote les activités de soutien menées par l’administration centrale pour le retrait des hydrocarbures du navire Brigadier General M.G. Zalinski, agissant comme commandant adjoint d’intervention pendant l’opération.

Greg est détenteur d’un baccalauréat en mathématiques et sciences nautiques (génie maritime) et une maîtrise en administration des affaires de l’université Queen’s.

Date de modification :