1-888-828-3626

Contactez-nous sans frais

Dernières nouvelles

Simplification du modèle de prestation de services pour les membres des Forces armées canadiennes en voie d’être libérés pour raisons médicales

Le gouvernement du Canada s’est engagé à fournir des soins aux militaires, actuels et anciens, blessés et malades. Au moyen d’une gamme de services, de prestations et de programmes, deux ministères fédéraux se partagent la responsabilité principale du respect de cet engagement : le ministère de la Défense nationale (MDN) et Anciens Combattants Canada (ACC)...

Projet conjoint sur la transition : Fermer la brèche

Nous devons nous assurer que le processus de transition pour les membres des Forces armées canadiennes (FAC) en voie de libération pour raisons médicales est aussi harmonieux que possible. C’est un besoin qui a été bien documenté dans le passé. Dans ce but, en juin 2014, nous avons lancé avec l’Ombudsman de la Défense nationale et des Forces canadiennes un projet conjoint. Ce projet qui s’appuie sur nos mandats respectifs a pour objectif de passer en revue le processus de transition dans sa globalité, à partir du moment où le membre est blessé jusqu’à sa libération des FAC...

Mot d’ouverture : Comité sénatorial – Permanent de la sécurité nationale et de la défense

Merci, Monsieur le Président, et bonjour à tous.

Comme la plupart d’entre vous le savent, j’ai pour mandat, à titre d’Ombudsman des Forces armées canadiennes et de la Défense nationale, d’enquêter à la suite de plaintes et d’agir comme tierce partie neutre sur des sujets liés au Ministère et aux Forces armées canadiennes. L’Ombudsman est indépendant de la chaîne de commandement militaire et des dirigeants civils et relève directement du ministre de la Défense nationale...

Déclaration de l'ombudsman : Déterminer si un état est attribuable au service - Concernant les militaires en voie d'être libérés pour raisons médicales

Vous vous en doutez bien, les Forces armées canadiennes (FAC) fixent des exigences élevées en matière de santé et de condition physique pour ses membres. Dans ce contexte, quelque 1 500 militaires sont libérés chaque année des FAC pour raisons médicales. Environ 600 de ceux-ci souffrent de maladies ou de blessures directement liées à leur service militaire.

Comme les médias l’ont amplement démontré au cours des dernières années, les militaires libérés pour raisons médicales ont souvent beaucoup de mal à faire la transition à la vie civile. Dans bien des cas, les militaires qui ont besoin de services d’Anciens Combattants Canada (AAC) ne savent pas trop quels services, s’il y en a, leur seront offerts à leur départ des forces armées. La complexité du processus de transition vient aggraver une situation déjà tendue pour le militaire et sa famille...

Déclaration de l’ombudsman concernant la mise à jour émise par le VCEMD au sujet des recommandations formulées suivant l’explosion d’une grenade à Valcartier en 1974

Le 28 juillet 2015, j’ai publié un rapport sur le traitement réservé aux cadets de l’Armée touchés par l’explosion mortelle d’une grenade lors d’un camp d’été des cadets, en juillet 1974, à la Base des Forces canadiennes Valcartier au Québec. Le rapport était axé sur le traitement réservé aux cadets touchés par l’explosion, laquelle a causé la mort de six cadets et en a blessé des dizaines d’autres.J’ai fait deux recommandations...

L’Ombudsman diffuse un troisième rapport sur la Première réserve du Canada

Déclaration de l'Ombudsman
le 14 juin 2016

Soldats à temps partiel et blessures à temps plein :
Une étude systémique de la Première réserve du Canada
et des traumatismes liés au stress opérationnel

Depuis 2002, le Bureau se penche sur les traumatismes liés au stress opérationnel et sur la pertinence des soins de santé offerts aux membres des Forces armées canadiennes.

Parce que différentes règles s’appliquent, nous avons aussi regardé comment ces mêmes enjeux touchent la Force de réserve au Canada. Je diffuse aujourd’hui le dernier d’une série de trois rapports.

En plus

Message de l’Ombudsman le 27 mai 2016 : des vidéos en Langue des signes québécoise seront maintenant offertes à nos commettants

J’ai le plaisir d’annoncer à tous les membres de la communauté de la défense du Canada et aux autres visiteurs de notre site Web que nous avons créé une nouvelle section en ligne consacrée exclusivement à nos messages vidéos offerts en Langue des signes québécoise.

La Langue des signes québécoise est la langue des signes prédominante pour les personnes francophones qui sont sourdes et malentendantes au Canada.

Ces vidéos, aussi offertes en American Sign Language, constituent une autre mesure pour améliorer l’information que nous offrons à nos commettants au sein de la communauté de la défense.

Vous pouvez visionner les vidéos en Langue des signes québécoise en visitant notre galerie de vidéos.

L'Ombudsman annonce le nouveau membre de son Conseil consultatif

Je suis ravi d’annoncer que le lieutenant-colonel Guy Bélisle, MB, MSM, CD, aumônier du Commandement de l’Armée canadienne, se joindra à mon conseil consultatif. Le Conseil consultatif de l’Ombudsman est formé de huit volontaires spécialisés dans divers domaines d’expertise au sein des Forces canadiennes et du ministère de la Défense nationale.

Mise à jour | Rapport de l’Ombudsman sur les Commissions d’enquête : pleins feux sur les familles

Depuis dix ans, mon bureau se penche et produit des rapports sur la façon dont les Forces armées canadiennes  impliquent les familles dans le processus des commissions d’enquête. Le rapport intitulé Commissions d’enquête : Pleins feux sur les familles a été publié en avril 2015. Même si le Ministère a réalisé de nets progrès au cours des cinq dernières années, les commissions d’enquête demeurent...